Des stagiaires pour aider les entreprises à se développer à l’international (article Zinfos974)

Source: https://www.zinfos974.com/Des-stagiaires-pour-aider-les-entreprises-a-se-developper-a-l-international_a157480.html

Des stagiaires pour aider les entreprises à se développer à l’international

 

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat a signé une convention avec le lycée Leconte de Lisle afin que les étudiants de BTS Commerce international participent au développement pour l’exportation des entreprises réunionnaises.

Par Nicolas Payet – Publié le Mercredi 15 Juillet 2020 à 14:34 | Lu 1588 fois

 

Des stagiaires pour aider les entreprises à se développer à l’international

« C’est une convention née durant la crise Covid appelée à durer » se félicite Bernard Picardo, le président de la Chambre de Métiers et de l’artisanat (CMA). Mais le malheur des uns a fait le bonheur des autres. Crise sanitaire oblige, les élèves du BTS Commerce international du lycée Leconte de Lisle n’ont pas pu effectuer leur stage obligatoire à l’étranger. Un crève-coeur pour ces étudiants qui s’étaient impliqués dans cette recherche et attendaient ce voyage avec beaucoup d’impatience. 

C’est alors, en pleine crise, qu’une idée a émergé : Et si ces étudiants étaient mobilisés pour venir en aide aux entreprises locales ? Le lycée Leconte De Lisle s’est donc rapproché de la Chambre de Métiers pour leur trouver un stage. Les étudiants ont donc d’abord été dirigés vers les entreprises spécialisées dans le textile avant que le procédé soit étendu à d’autres secteurs. Plusieurs semaines plus tard, le bilan était plus que positif à la fois pour les stagiaires, mais également pour les entreprises. « Le fait d’avoir ce stagiaire m’a permis de me focaliser sur mon activité tout en lui laissant la charge de l’aspect digital », indique Céline qui a lancé son entreprise de couture peu avant le confinement.

Finalement, tous les étudiants ont pu valider leurs stages, mais surtout, l’idée de permettre aux entreprises de bénéficier de l’apport de stagiaire pour le développement international est restée. C’est donc pour cela que la Chambre de Métiers et de l’artisanat et le lycée Leconte De Lisle ont signé une convention pour que les étudiants puissent être accueillis par des entreprises locales qui souhaitent se lancer dans l’exportation. Les entreprises intéressées sont donc invitées à se faire connaître sur le site de la CMA pour la prochaine session scolaire.

Le bilan de l’opération "Masques pour tous" (article Zinfos974)

Source: https://www.zinfos974.com/Le-bilan-de-l-operation-Masques-pour-tous_a157482.html 

Le bilan de l’opération « Masques pour tous »

 

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat vient de publier le bilan de son opération « Masques pour tous ». 125 couturières ont réalisé 389 220 masques en tissu en moins de trois mois.

Par  – Publié le Mercredi 15 Juillet 2020 à 15:21 | Lu 1359 fois

 

Photo d'illustration

Photo d’illustration

S’il y a un secteur qui n’a pas souffert de la crise sanitaire dans l’île, c’est celui de la couture. Très tôt, les professionnels ont été mobilisés pour leur savoir-faire. La Chambre de Métiers et de l’Artisanat a donc lancé le 22 avril l’opération Masques pour tous.

125 couturières ont reçu des boîtes à outils comprenant notamment des guides de fabrication, des listings de fournisseurs, une assistance technique, des commandes d’acheteurs publics et privés ou encore l’accès à l’achat de kits pour des masques en tissu testé prêts à découper. Parmi ces 125 professionnelles, certaines ont bénéficié d’un accompagnement en marketing digital réalisé par quatre stagiaires.

L’opération s’est achevée le 10 juillet avec un bilan plus que satisfaisant. 32 435 masques ont été fabriqués hebdomadairement, soit 389 220 masques sur 12 semaines. Les 125 couturières ont à présent une fiche personnalisée qu’il est possible de retrouver sur le site internet www.reparer.re

 

 

RÉPARER.RE : JE TROUVE MON REPARATEUR

Vous avez besoin de faire réparer votre téléphone, votre télé ou votre robe préférée ? Faites appel à un artisan réparateur !

Les réunionnais produisent chaque année 612 kg de déchets ménagers par habitant : réparer plutôt que jeter ou acheter neuf, c’est aider à réduire sa production de déchets, et donc son empreinte écologique sur la Planète au quotidien !

En choisissant Réparer.re, je deviens un consom’acteur qui contribue au développement de son île : ma consommation responsable permet de soutenir les petites entreprises et de générer de nouveaux emplois de proximité.

En plus, ça me fait faire des économies ! Un disque dur qui lâche ? Un frigo en panne ? Pas la peine de tout racheter : il me suffit juste de faire remplacer la partie détériorée. Ainsi, non seulement ça me coûte moins cher, mais je prolonge la durée de vie de mes équipements et appareillages !
Alors, convaincu ? Osez le réflexe « réparer plutôt que jeter » !

Edito

Ma machine à laver est tombée en panne, mon téléviseur ne s’allume plus, mon ordinateur « bug » régulièrement, ma tondeuse à gazon donne des signes de fatigue, ou encore mes meubles ont besoin d’être rénovés, etc.
Qui parmi nous n’a pas été confronté à l’une de ces situations ?
Dans de nombreux domaines d’activités, (réparation de matériels informatiques, électroménagers, électroniques, activités de retouche-textile, réparation de cycles, restauration de meubles, réparations d’articles d’horlogerie et de bijouterie, cordonnerie), des artisans qualifiés peuvent répondre à vos demandes de réparation.
Ils sont garants d’un savoir faire qui permet de prolonger la durée de vie de vos équipements et appareillages.

L’objet de cet annuaire, réalisé grâce au soutien du Département et de l’Ademe Réunion, est de vous aider à trouver le bon professionnel, près de chez vous, qui saura vous conseiller, et remettre en marche votre appareil défectueux.
316 artisans y sont répertoriés.
Ils sont classés selon leurs spécialités et par zone géographique d’implantation. Il recense également une cinquantaine d’adresses utiles d’opérateurs de proximité (associations, brocantes) qui permettra de donner une seconde vie à vos appareils électroménagers ou audiovisuels, ordinateurs, vêtements, livres, jouets, etc.
En faisant appel à eux, vous soutenez l’activité de nos petites entreprises, contribuez au développement endogène par une consommation responsable génératrice d’emplois de proximité, et participez directement à la prévention et à la réduction du volume de déchets produits chaque année dans l’île. À titre d’exemple, la réparation permet d’éviter 16 à 20 kg de déchets électriques et électroniques par an, le don de vêtements 2 kg par habitant par an.
C’est avec conviction, que les secteurs de l’artisanat œuvrent pour une nouvelle approche de la consommation, visant à favoriser à la fois des initiatives éco-responsables de ses entreprises et des comportements éco-citoyens de tout un chacun.
Osez donc le réflexe
« réparer plutôt que jeter » !
En espérant que cet annuaire vous sera utile au quotidien.

Bernard PICARDO
Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat